Panneau d´informations fort romain

La colonie romaine et le fort romain de l’antiquité tardive de Boppard

Le centre-ville de Boppard est dominé par de puissants murs et d’imposantes tours d’un fort romain. Ces vestiges de l’antiquité tardive sont considérés comme les mieux conservées d’Allemagne. Malgré les dommages importants que leur a infligés la construction de la voie ferrée en 1895, leur hauteur atteint neuf mètres par endroits.

Photo 1 Il a pu être établi que des Romains s’étaient implantés dès le premier siècle apr. J.-C. sur ce site propice à la circulation qu’est la vallée du Mühlbach, située sur le cours moyen du Rhin entre les massifs du Taunus et du Hunsrück. Cet endroit assurait de bonnes conditions pour le transbordement de lourdes marchandises provenant de la région voisine du Hunsrück et pour le transport entre voie terrestre et voie fluviale.

Photo 2 Des sources historiques datant du 2e et 3e siècle, comme la Tabula Peutingeriana, la copie médiévale d’une carte établie dans l’antiquité romaine, mentionne la colonie sous le nom de Bouboriga ou, selon le cas, Bontobrice. Celui-ci renvoie sans doute à Boudobriga, nom d’une colonie celte préromaine établie dans la vallée du Rhin. Il est probable que cette colonie était constituée de fermes éparpillées.

Photo 3 Les découvertes provenant d’un village romain, ce qu’on appelle un vicus, témoignent d’une période d’extraordinaire prospérité qu’a connu le village entre le 1er et 3e siècle apr. J.-C. L’absence d’éléments provenant des 4e et 5e siècle dans la zone de la colonie romaine non protégée incite à penser qu’il faut chercher la colonie qui s’est établie plus tardivement dans la zone protégée par le fort distante d’environ 1 km.


Photo 4 Durant plus de 400 ans, depuis l’arrivée des troupes de César sur les rives du Rhin vers 50 av. J.-C., la zone du cours du Rhin moyen était l’autorité absolue des Romains. Vers la fin du 1er siècle apr. J.-C., le limes, une ligne de fortifications, protégeait la province romaine située sur le Rhin et la Moselle. À partir du 3e siècle apr. J.-C., les affrontements avec les Germains scellèrent le sort des provinces romaines situées près de la frontière.

Photo 5 Vers 260 apr. J.-C., le limes dut être abandonné et la frontière ramenée sur le Rhin. Sous l’empereur Julien, Boppard, devenue place commerciale et base militaire, fut, au 4e siècle, également puissamment fortifié.

Photo 6 Le fort romain Boudobriga, construit dans l’antiquité tardive, est situé sur les rives du Rhin, dans une zone à l’abri des hautes eaux.


Photo 7 Les fortifications étaient composées d’un long rectangle de 308 x 154 mètres, enceint d’un mur entrecoupé par 28 tours en demi-cercle.

Photo 8 À l’intérieur, on trouvait de grandes constructions à colombage à double travée qui servaient probablement à l’hébergement de la garnison du fort.

Photo 9 Vers la moitié du 4e siècle, le fort s’était vu doter sur la partie septentrionale de son mur d’enceinte de bains de 50 m au profit des soldats. Ces bains furent encore utilisés jusqu’à la fin du 5e siècle, date marquant la fin de la tutelle romaine sur le cours moyen du Rhin. À cette époque, Alamans et Francs obligèrent les Romains à évacuer totalement la région.

Facebook
Instagram
Anreise planen
Stadtplan
Service
Temps